Les diététicien.ne.s assistent à l’émergence de préoccupations alimentaires des Français vers des pratiques plus durables. De plus en plus de personnes optent pour des habitudes alimentaires respectueuses de l’environnement et de leur santé. Cette tendance s’explique par la prise de conscience de l’impact de notre alimentation sur la planète et sur notre bien-être. Dans cet article, nous aborderons les pratiques en proctologie ainsi que les liens entre les habitudes alimentaires durables et la santé intestinale.

 

Les nouvelles tendances alimentaires durables

 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Selon une enquête récente, 72 % des Français ont réduit ou arrêté leur consommation de viande. De plus en plus de personnes se tournent vers des alternatives végétales, telles que les légumineuses, pour leur apport en protéines. Cette transition vers une alimentation plus végétale contribue à réduire l’empreinte carbone et à préserver les ressources naturelles.

 

De même, 63 % des personnes interrogées ont affirmé consommer des aliments biologiques. Les produits biologiques sont cultivés sans l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques, ce qui les rend plus respectueux de l’environnement et potentiellement plus bénéfiques pour la santé.

 

Une autre tendance est l’augmentation du fait maison (60 %). Préparer ses repas soi-même permet de contrôler les ingrédients utilisés, d’éviter les additifs nocifs et de limiter les emballages jetables. De plus, cela favorise le retour à des recettes traditionnelles et à des saveurs authentiques.

 

La diminution ou l’arrêt de la consommation de produits dits « ultra-transformés » (55 %) est également une préoccupation grandissante. Ces produits sont souvent riches en sucres, en graisses saturées et en additifs, et leur consommation excessive est associée à de nombreux problèmes de santé. Les consommateurs sont de plus en plus conscients des risques pour leur bien-être et privilégient des aliments non transformés et plus naturels.

 

D’autre part, 53 % des Français déclarent consommer des fruits et légumes de saison. Cette pratique permet de soutenir l’agriculture locale, de réduire les transports de marchandises et de profiter de produits plus frais et plus savoureux.

 

Le lien entre l’alimentation durable et la santé intestinale

 

Les habitudes alimentaires durables ne sont pas seulement bénéfiques pour l’environnement, elles peuvent aussi avoir un impact positif sur la santé intestinale. De nombreux spécialistes, tels que le Dr Sarah Bekkar et le Dr Guylène Gadsaud-Dauvin, soulignent l’importance d’une alimentation équilibrée pour maintenir un système digestif sain.

 

En favorisant une consommation accrue de fruits et légumes, riches en fibres, on contribue au bon fonctionnement de l’intestin. Les fibres alimentaires favorisent le transit intestinal et participent au développement d’une flore intestinale diversifiée et équilibrée.

 

Par ailleurs, la réduction de la consommation de viande au profit d’aliments d’origine végétale peut avoir des effets bénéfiques sur la santé intestinale. En effet, la viande rouge et les charcuteries sont souvent associées à un risque accru de certaines maladies digestives, comme le cancer colorectal. En optant pour des sources de protéines végétales, telles que les légumineuses, les noix et les graines, on favorise une alimentation plus riche en fibres et en nutriments essentiels.

 

De plus, en évitant les produits ultra-transformés et en privilégiant les aliments frais et non transformés, on réduit l’exposition aux additifs alimentaires et aux substances potentiellement nocives pour la santé intestinale. Les aliments ultra-transformés, tels que les snacks, les boissons sucrées et les plats préparés, sont souvent pauvres en nutriments et peuvent perturber l’équilibre de la flore intestinale.

 

Il est donc essentiel de sensibiliser les patients aux liens entre les pratiques alimentaires durables et la santé intestinale. Les diététicien.ne.s jouent un rôle clé dans cette mission en fournissant des conseils personnalisés et des outils pratiques pour aider leurs patients à adopter des habitudes alimentaires durables.

 

Des outils pour accompagner la transition vers une alimentation durable

 

Afin de soutenir les professionnels de santé dans leur rôle d’accompagnement, Nestlé Nutri Pro et l’Association Française des Diététiciens Nutritionnistes (AFDN) ont développé des outils spécifiques. Ces ressources visent à informer, former et accompagner les patients sur le chemin de l’alimentation durable.

 

Une série de webinaires de formation sur les alimentations durables est disponible. Ces webinaires, animés par Ghislain Grodard-Humbert, président de l’AFDN et diététicien-nutritionniste, permettent aux professionnels de santé d’approfondir leurs connaissances sur le sujet. Les replays des webinaires précédents sont accessibles en ligne, abordant des thématiques telles que « Comment réconcilier nutrition et impact environnemental dans l’assiette ? ».

 

Une plateforme de questions/réponses patients a également été mise en place. Les professionnels de santé peuvent y trouver des réponses validées et étayées scientifiquement pour répondre aux interrogations de leurs patients. Cette plateforme permet d’accéder à des informations fiables et actualisées sur l’alimentation durable.

 

Pour faciliter la mise en pratique des principes de l’alimentation durable, des fiches recettes « durables » sont proposées. Élaborées par des diététicien.ne.s, ces recettes sont équilibrées, faciles à réaliser, savoureuses et respectueuses de l’environnement. Elles mettent en avant des ingrédients locaux, de saison et favorisent la réduction du gaspillage alimentaire.

 

Enfin, un comité d’expert consultatif a été formé pour accompagner la réflexion et la définition des outils. Ce comité réunit des expert.e.s en analyse des comportements alimentaires, en psychologie, en alimentation durable et en diétététique-nutritionniste. Les membres de ce comité, tels que Pascale Hébel, experte en comportements alimentaires des Français, Sandrine Monnery-Patris, psychologue et chercheuse INRAe, Marie-Josèphe Amiot-Carlin, experte en alimentation durable, et Ghislain Grodard-Humbert, président de l’AFDN, apportent leur expertise et leurs connaissances pour garantir la qualité et la pertinence des outils proposés.

En conclusion,

En conclusion, les préoccupations alimentaires des Français évoluent vers des pratiques plus durables, mettant l’accent sur la réduction de la consommation de viande, la consommation d’aliments biologiques, l’augmentation du fait maison, la diminution des produits ultra-transformés, la consommation de fruits et légumes de saison, et la découverte de super-aliments. Ces nouvelles habitudes alimentaires ne sont pas seulement bénéfiques pour l’environnement, elles peuvent également contribuer à une meilleure santé intestinale.

 

Il est encourageant de constater que de plus en plus de personnes se soucient de l’impact de leur alimentation sur la planète et cherchent des alternatives plus durables. En adoptant des pratiques alimentaires plus responsables, nous pouvons contribuer collectivement à la préservation de notre santé et de notre environnement.

Pour un diagnostic et un traitement experts de votre proctologue, veuillez contacter le Dr Bekkar et le Dr Gadsaud-Dauvin, des chirurgiens viscéraux expérimentées et compétentes qui utilisent des techniques modernes et peu invasives pour effectuer des examens de manière sûre et efficace sur l’île de la Réunion. Vous pouvez prendre rendez-vous au +262 262 40 60 86 ou 02.60.40.61.37 ou en réservant via prendre-un-rdv.com en cliquant sur le lien ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.chirurgie-digestif-proctologie.re/pragmatic

candy village