La maladie de Crohn, une affection inflammatoire chronique de l’intestin, peut avoir des répercussions sur différentes parties du système digestif, y compris l’anus et le périnée. Les lésions ano-périnéales (LAP) sont fréquemment observées chez les patients atteints de cette maladie. Dans cet article, nous explorerons les différents types de LAP associées à la maladie de Crohn, les implications pour le diagnostic et le traitement, ainsi que l’importance de la prise en charge multidisciplinaire par les proctologues et les spécialistes de la maladie de Crohn, tels que le Dr Sarah Bekkar et le Dr Guylène Gadsaud-Dauvin.

 

LAP les plus fréquentes

 

Les LAP les plus courantes chez les patients atteints de la maladie de Crohn comprennent les ulcérations, les suppurations anales telles que les abcès et les fistules, les pseudo-marisques inflammatoires et les sténoses. Ces affections peuvent entraîner des symptômes gênants tels que des douleurs, des démangeaisons, des écoulements, voire une altération de la continence.

 

Diagnostic et traitement

 

Il est essentiel que toute apparition de LAP oriente le diagnostic vers une maladie de Crohn plutôt qu’une rectocolite hémorragique (RCH) et remette en question le traitement en cours, même si la maladie semble sous contrôle du point de vue intestinal. De plus, toute suppuration doit être drainée avant de commencer le traitement médical approprié.

 

Il convient de souligner que le traitement chirurgical des LAP de Crohn doit être réalisé avec précaution afin de préserver au maximum l’appareil sphinctérien et, par conséquent, la continence du patient. Les spécialistes tels que le Dr Bekkar et le Dr Gadsaud-Dauvin sont compétents pour effectuer ces interventions en tenant compte de cette priorité.

 

Il est également important de réaliser des biopsies de toute sténose afin de ne pas méconnaître une éventuelle origine cancéreuse, en particulier en cas d’évolution prolongée de la maladie. Dans ce contexte, les spécialistes en proctologie peuvent jouer un rôle crucial en procédant aux examens complémentaires nécessaires, tels qu’une IRM anopérinéale, avant d’envisager un traitement chirurgical, en particulier pour les suppurations.

 

Approche multidisciplinaire

 

La prise en charge des LAP de la maladie de Crohn nécessite une approche multidisciplinaire, impliquant à la fois des proctologues expérimentés comme le Dr Bekkar et des spécialistes de la maladie de Crohn comme le Dr Gadsaud-Dauvin. La coordination entre ces experts permet d’offrir aux patients une prise en charge globale et personnalisée.

 

Dans certains cas, un drainage des suppurations doit être effectué en utilisant des sétons lâches dans les fistules anales complexes. Cela permet de soulager les symptômes et de favoriser une cicatrisation appropriée. Cependant, le traitement médical reste essentiel dans la gestion à long terme des LAP de Crohn. Dans de nombreux cas, une biothérapie, en comme l’utilisation d’anti TNF-alpha, est indiquée. Souvent, cette biothérapie est administrée en combinaison avec un immunosuppresseur pour favoriser la cicatrisation des LAP et maintenir leur rémission.

 

Cependant, il est important de souligner que le traitement chirurgical doit être abordé avec prudence. L’objectif principal est de permettre une prise en charge médicale adaptée dans les plus brefs délais. Les spécialistes tels que le Dr Bekkar et le Dr Gadsaud-Dauvin sont hautement qualifiés pour évaluer la nécessité d’une intervention chirurgicale et pour choisir la meilleure approche pour chaque patient, en tenant compte des risques et des bénéfices potentiels.

 

La collaboration entre les proctologues et les spécialistes de la maladie de Crohn est essentielle pour garantir une prise en charge holistique et efficace des LAP de la maladie de Crohn. Les proctologues apportent leur expertise dans le traitement des affections ano-périnéales, tandis que les spécialistes de la maladie de Crohn sont compétents pour gérer la maladie dans son ensemble. Ensemble, ils peuvent fournir aux patients une approche intégrée qui tient compte à la fois des aspects proctologiques et gastro-entérologiques.

 

Il est également important de souligner que les patients atteints de lésions ano-périnéales de la maladie de Crohn peuvent bénéficier d’un soutien psychologique et émotionnel. Ces affections peuvent avoir un impact significatif sur la qualité de vie des patients et il est essentiel de les soutenir tout au long de leur parcours de traitement. Les spécialistes comme le Dr Bekkar et le Dr Gadsaud-Dauvin comprennent l’importance de cet aspect et peuvent offrir une approche globale qui prend en compte non seulement les aspects médicaux, mais aussi les besoins émotionnels des patients.

 

Pour conclure

 

Les lésions ano-périnéales de la maladie de Crohn sont un aspect important à prendre en compte dans la gestion de cette affection inflammatoire chronique de l’intestin. La collaboration entre les proctologues expérimentés et les spécialistes de la maladie de Crohn est essentielle pour assurer une prise en charge optimale des patients. Le Dr Sarah Bekkar et le Dr Guylène Gadsaud-Dauvin sont des experts dans leurs domaines respectifs et peuvent offrir une approche personnalisée et chaleureuse pour aider les patients atteints de lésions ano-périnéales de la maladie de Crohn à retrouver une meilleure qualité de vie.

 

Pour un diagnostic et un traitement experts de votre proctologue, veuillez contacter le Dr Bekkar et le Dr Gadsaud-Dauvin, des chirurgiens viscéraux expérimentées et compétentes qui utilisent des techniques modernes et peu invasives pour effectuer des examens de manière sûre et efficace sur l’île de la Réunion. Vous pouvez prendre rendez-vous au +262 262 40 60 86 ou 02.60.40.61.37 ou en réservant via prendre-un-rdv.com en cliquant sur le lien ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.chirurgie-digestif-proctologie.re/pragmatic

candy village