Les fissures anales sont un problème délicat et de plus en plus fréquent qui peut être difficile à traiter. Bien qu’il existe de nombreux traitements disponibles, tels que l’utilisation de crèmes, les bains de siège et même la chirurgie, ils ne sont pas toujours efficaces et peuvent entraîner des effets secondaires indésirables. Heureusement, une nouvelle alternative a récemment émergé dans le domaine de la proctologie : l’injection de toxine botulique, également connue sous le nom de Botox.

 

Comment fonctionne l’injection de toxine botulique ?

 

L’injection de toxine botulique dans le sphincter anal vise à réduire l’hypertonie musculaire. La toxine botulique provoque une sorte de « paralysie flasque » des muscles sphinctériens, favorisant ainsi la cicatrisation de la fissure anale en quelques mois. Cette méthode a montré une certaine efficacité, cependant, il convient de noter qu’il peut y avoir des risques d’incontinence fécale légère et transitoire associés à cette thérapie.

 

L’action de la toxine botulique consiste à diminuer la tension excessive des muscles anaux. En effet, le sphincter est responsable du contrôle de l’ouverture et de la fermeture de l’anus. Dans de nombreux cas, une fissure anale persistante peut être causée par une hypertonie musculaire qui empêche la cicatrisation adéquate de la fissure. En traitant cette hypertonie, la vascularisation de la zone de la fissure anale augmente, favorisant ainsi la guérison.

 

L’injection de Botox est réalisée directement dans le sphincter. Cette injection imite l’effet d’une intervention chirurgicale appelée sphinctérotomie (ablation du sphincter) sans nécessiter une véritable chirurgie. L’effet de la toxine botulique est une paralysie temporaire du muscle anal interne, ce qui permet à la tension et aux spasmes de disparaître naturellement. L’effet du Botox dure environ trois mois, le temps nécessaire à la résorption de la fissure anale.

 

Efficacité de l’injection de toxine botulique

 

Ce traitement s’est révélé efficace dans de nombreux cas. Bien qu’il ne garantisse pas une guérison à 100%, on observe qu’environ 70% des patients traités sont guéris et ne présentent plus de fissure anale après environ deux mois. Il est important de noter que des rechutes peuvent survenir après trois mois, lorsque l’effet de la toxine botulique cesse. Si la fissure ne s’est pas correctement cicatrisée, une rechute peut se produire

.

Précautions à prendre

 

Il convient de noter que ce traitement n’est pas encore largement répandu. Il est donc essentiel de s’assurer que votre médecin est familiarisé avec cette pratique et qu’il est en mesure de réaliser l’injection de manière appropriée. En cas d’injection incorrecte, l’efficacité du traitement peut être compromise.

 

En complément de l’injection de toxine botulique, il est recommandé d’effectuer fréquemment des bains de siège. Ces bains favorisent la cicatrisation et la disparition permanente de la fissure anale.

 

Conclusion

 

L’injection intersphinctérienne de toxine botulique, ou Botox, constitue une nouvelle alternative pour le traitement des fissures anales. Bien qu’il puisse y avoir des risques d’incontinence fécale, cette méthode a montré son efficacité dans de nombreux cas. 

 

Toutefois, il est important de consulter un médecin compétent et familiarisé avec cette pratique pour s’assurer d’un traitement adéquat. En combinant l’injection de Botox avec des bains de siège, il est possible de favoriser la cicatrisation et d’obtenir une guérison durable de la fissure anale.

Pour un diagnostic et un traitement experts de votre proctologue, veuillez contacter le Dr Bekkar et le Dr Gadsaud-Dauvin, des chirurgiens viscéraux expérimentées et compétentes qui utilisent des techniques modernes et peu invasives pour effectuer des examens de manière sûre et efficace sur l’île de la Réunion. Vous pouvez prendre rendez-vous au +262 262 40 60 86 ou 02.60.40.61.37 ou en réservant via prendre-un-rdv.com en cliquant sur le lien ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.chirurgie-digestif-proctologie.re/pragmatic

candy village