Après avoir subi une intervention chirurgicale pour traiter votre hernie inguinale, il est essentiel de suivre les bonnes pratiques de récupération. Voici un guide détaillé pour vous informer, vous former et vous accompagner dans cette étape cruciale de votre rétablissement, sous la supervision bienveillante du Dr. Bekkar, expert en chirurgie de la hernie à l’île de la Réunion.

 

Modalités de l’hospitalisation, sortie et soins post-opératoires

 

L’intervention chirurgicale est de courte durée, et la procédure est précédée d’une consultation avec l’anesthésiste et le chirurgien pour finaliser les détails. Dans certains cas, l’intervention peut être réalisée sous anesthésie locale ou loco-régionale, offrant un confort supplémentaire au patient, contrairement aux cures coelioscopiques qui nécessitent une anesthésie générale.

 

L’alimentation est reprise le soir même de l’intervention, et la perfusion est retirée dans la soirée, permettant au patient de retrouver son confort progressivement. Le lendemain matin, et le plus souvent l’après-midi même, après une surveillance adéquate, la sortie est planifiée. Un arrêt de travail, d’une durée de 15 jours à 3 semaines, sera prescrit en fonction de la profession et de l’activité du patient. Une consultation de contrôle est impérativement prévue à un mois pour assurer une cicatrisation optimale et écarter toute possibilité de récidive.

 

Pour les patients jeunes ou sans antécédents notables, une hospitalisation ambulatoire pourra être envisagée, offrant une option plus flexible et confortable, avec une entrée tôt le matin et une sortie en fin d’après-midi.

 

Soins des cicatrices

 

Dans la plupart des cas, la peau est suturée avec des fils résorbables, ne laissant aucune suture visible. Dès le lendemain postopératoire, il est recommandé de retirer les stéri-strips qui recouvrent les cicatrices, et de pratiquer quotidiennement une toilette locale avec de l’eau et du savon de Marseille. Prendre une douche est tout à fait possible dans les jours qui suivent l’intervention, et la chute éventuelle de la colle n’aura aucune conséquence.

 

Il est important de noter qu’il existe un risque de migration ou de mobilisation du renfort de paroi durant les premiers jours suivant l’intervention, car la fixation primaire est assurée par des sutures chirurgicales ou simplement par l’interposition de ce renfort entre les plans de la paroi. La fixation définitive, obtenue par cicatrisation et intégration du renfort dans la paroi, nécessite en général de 1 mois à 6 semaines. Par conséquent, il est recommandé au patient d’éviter tout port de charges lourdes ou activité physique intense pendant cette période, afin de minimiser le risque de récidive herniaire.

 

Cicatrices et suivi

 

Après la cure de hernie inguinale, vous aurez une cicatrice d’environ 5 à 6 cm au niveau inguinal suite à une intervention par voie inguinale. En revanche, si la cure est réalisée par voie coelioscopique, trois cicatrices d’un centimètre  environ seront présentes.

 

Complications post-opératoires

 

Bien que les complications soient rares, il est essentiel d’en être conscient. Un hématome post-opératoire, notamment au niveau inguinal ou scrotal, peut survenir, surtout chez les patients sous traitement anti-coagulant ou anti-agrégant plaquettaire. Dans la plupart des cas, un hématome est simplement surveillé et régresse naturellement après quelques semaines.

 

En cas d’infection locale, les conséquences peuvent être majorées si un renfort de paroi non résorbable est interposé. 

La récidive, bien qu’assez rare très tôt après l’intervention, demeure une complication sérieuse. Dans la plupart des cas, les récidives sont constatées à distance de l’intervention, nécessitant alors une nouvelle cure chirurgicale.

 

Dans des cas exceptionnels, l’intervention peut se compliquer d’une orchite ischémique, caractérisée par un gros testicule douloureux du côté opéré. Cette situation peut être soulagée par des antalgiques et des anti-inflammatoires.

 

Prenez rendez-vous

 

En suivant ces conseils et en respectant les consignes du Dr. Bekkar, vous maximiserez vos chances de récupération rapide et réussie après une chirurgie de hernie inguinale à l’île de la Réunion. 

 

N’oubliez pas de consulter votre chirurgien pour toute question ou préoccupation spécifique à votre cas. Votre bien-être et votre santé sont notre priorité.

 

 Vous pouvez prendre rendez-vous au Centre de chirurgie digestive et de proctologie au +262 262 40 60 86 ou 02.60.40.61.37 ou en réservant via prendre-un-rdv.com en cliquant sur le lien ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.chirurgie-digestif-proctologie.re/pragmatic

candy village