La grossesse est une période de bonheur et d’attente, mais elle peut également être accompagnée de certains inconforts, notamment les hémorroïdes. Les hémorroïdes sont un problème courant chez les femmes enceintes et peuvent entraîner des symptômes désagréables tels que des démangeaisons, des gonflements et des douleurs. 

 

Dans cet article, le Dr. Sarah Bekkar et le Dr. Gadsaud-Dauvin, chirurgiens du centre de chirurgie digestive à la Réunion, vous fournissent des conseils essentiels pour comprendre et gérer les hémorroïdes pendant la grossesse.

 

Qu’est-ce que les hémorroïdes ?

 

Les hémorroïdes sont des coussinets vasculaires physiologiques situés dans le rectum et le canal anal. Ils peuvent entraîner une variété de symptômes inconfortables, notamment une inflammation, des démangeaisons, une gêne autour de l’anus et des saignements. Si vous éprouvez l’un de ces symptômes, il est possible que vous souffriez d’hémorroïdes.

 

Les causes des hémorroïdes pendant la grossesse

 

Les hémorroïdes peuvent se développer à n’importe quel stade de la grossesse, mais elles sont plus fréquentes au cours du troisième trimestre. Plusieurs facteurs contribuent à leur développement chez les femmes enceintes :

 

  1. Augmentation du flux sanguin

 

Pendant la grossesse, le corps des femmes connaît une augmentation du flux sanguin dans la région pubienne pour soutenir le développement du bébé. Cette augmentation du flux sanguin peut provoquer un gonflement des veines rectales, favorisant ainsi l’apparition des hémorroïdes.

 

  1. Pression de l’utérus

 

Vers la 25ème semaine de grossesse, l’utérus commence à exercer une pression sur les veines rectales, provoquant leur gonflement. Cette pression supplémentaire peut aggraver les symptômes des hémorroïdes.

 

  1. Constipation et efforts pour aller aux toilettes

 

La constipation est fréquente pendant la grossesse en raison des changements hormonaux et de la pression exercée sur les organes internes par le fœtus en croissance. Les efforts pour aller aux toilettes peuvent également contribuer au développement ou à l’aggravation des hémorroïdes.

 

  1. Poussée pendant le travail

 

Le processus de poussée pendant l’accouchement peut également entraîner des hémorroïdes ou aggraver les symptômes existants.

 

Solutions de traitement non chirurgical

 

Heureusement, il existe plusieurs méthodes non chirurgicales pour traiter les hémorroïdes pendant la grossesse. Voici quelques conseils du Dr. Bekkar et du Dr. Gadsaud-Dauvin pour vous aider à soulager vos symptômes :

 

  1. Éviter la constipation

Il est essentiel de maintenir une régularité intestinale pour prévenir ou traiter les hémorroïdes. Assurez-vous de rester hydratée en buvant au moins huit verres d’eau par jour et de consommer des aliments riches en fibres, tels que des fruits, des légumes et des céréales saines. Les fibres sont bénéfiques pour vous et votre bébé. Si nécessaire, consultez votre médecin pour un supplément de fibres.

 

  1. Éviter de rester assis ou debout pendant de longues périodes

Le maintien prolongé en position assise ou debout exerce une pression sur les veines rectales. Essayez de vous déplacer toutes les 20 minutes environ pour soulager cette pression et favoriser la circulation sanguine.

 

  1. Prendre un bain chaud

Prenez un bain chaud pendant environ 20 minutes une ou deux fois par jour lorsque vous ressentez des symptômes. Cela peut aider à améliorer la circulation sanguine dans la région, favoriser la guérison des veines et soulager la douleur, les gonflements et les démangeaisons.

 

Quand envisager une opération des hémorroïdes ?

 

L’hémorroïdectomie est une option chirurgicale qui consiste à retirer les hémorroïdes. Les hémorroïdes sont normalement présentes chez tout le monde sans causer de douleur. Elles jouent un rôle dans la sensibilité anale. Si les traitements non chirurgicaux ne donnent pas de résultats satisfaisants ou si les symptômes sont sévères, une opération peut être envisagée.

 

Comment se déroule l’opération des hémorroïdes ?

 

L’intervention chirurgicale est généralement réalisée sous anesthésie générale. Les vaisseaux sanguins responsables des hémorroïdes sont ligaturés, et les hémorroïdes internes et externes sont complètement retirées. Cette procédure peut entraîner la formation de trois ou quatre plaies.

Il existe également des techniques chirurgicales mini-invasives telles que la radiofréquence ou le HAL RAR (ligature sous contrôle doppler), qui permettent une récupération post-opératoire plus rapide et une réduction de la période de convalescence.

 

Contactez notre cabinet pour en savoir plus

 

Nos chirurgiens digestifs, le Dr. Sarah Bekkar et le Dr. Gadsaud-Dauvin, sont disponibles pour répondre à toutes vos questions concernant votre grossesse et vos hémorroïdes. Si vous souhaitez en savoir plus sur nos services ou prendre rendez-vous, n’hésitez pas à nous contacter au 0262 406 086 ou au 0262 40 61 37. Nous sommes là pour vous aider à traverser cette période de grossesse en toute sérénité. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.chirurgie-digestif-proctologie.re/pragmatic

candy village